La Semaine Bleue

 

 

Le Prix Chronos de littérature est partie prenante de la Semaine Bleue, la semaine nationale des retraités et personnes âgées.

Ce collectif d'acteurs engagés oeuvre pour faire reconnaître la place et l'apport des personnes âgées dans notre société.

La Semaine Bleue, c'est 365 jours pour agir et 7 jours pour le dire

Ces 7 jours annuels constituent un moment privilégié pour informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées, sur les réalisations et projets des associations.

Cet événement est l’occasion pour les acteurs qui travaillent régulièrement auprès des aînés, d’organiser tout au long de la semaine des animations qui permettent de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « vieux » dans notre société.

Partout en France, des manifestations locales sont organisées pour illustrer le thème retenu. Chaque année, un concours prime les meilleures initiatives.

Pour en savoir plus : site internet de la Semaine Bleue

Le Prix Chronos Cnav Solidarité

Dans le cadre de la remise des prix de la Semaine Bleue est attribué le Prix Chronos Cnav Solidarité.

Les acteurs de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), partenaire fidèle du Prix Chronos, lisent et votent pour leur ouvrage préféré parmi un choix de livres tirés de la sélection du Prix Chronos et qui abordent plus particulièrement la dimension de solidarité.

Le lauréat 2020

Le 1er octobre, Stella Delouis, Présidente de la Commission d'Action sanitaire et sociale de la Cnav, a remis le Prix Chronos Cnav Solidarité à Jo Hoestlandt, représentée par Mélanie Edwards, responsable éditoriale des éditions Magnard jeunesse, pour son ouvrage "Vue sur mer" publié aux éditions Magnard jeunesse.

Vue sur mer

Jo Hoestlandt. Editions Magnard jeunesse.

A 10 ans Romuald, dit « Rom », n’a guère d’occupations pour les vacances dans sa cité. Aussi, lorsque l’animateur du Secours populaire propose à sa mère de l'envoyer en vacances sur la Côte d'Azur dans une famille d'accueil, il est très partant, même s'il voit bien que cette proposition ne plaît pas trop à sa mère. Pourtant quand il fait la connaissance de Papy Guy et Mamie Juliette, il craint de s’ennuyer mais la découverte de nouveaux paysages, d’une forme de liberté, de la douceur de vivre lui apprend un nouveau bonheur et le fait grandir